Gregorios III

Meilleurs voeux pour Ramadan

27 6 2014

Gregorios III : « Nous, Chrétiens arabes, nous allons accompagner votre jeun par la prière, le jeun, la solidarité… »

 

A la veille de ce début du mois de Ramadan 2014, « mois du pardon et de la miséricorde, du don et de la générosité », Sa Béatitude Gregorios III, patriarche d’Antioche et de tout l’Orient, d’Alexandrie et de Jérusalem, a adressé ses vœux aux communautés musulmanes. « Les vœux d’un patriarche arabe et chrétien » qui leur demande d’accepter son amertume alors même qu’il cite des versets du coran et du Saint Evangile : « … Venez à une parole commune » (al-Oumrane, 64) ; « Nous vous avons créés d'un mâle et d'une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entreconnaissiez… » (Al-Houjourate, 13) ; verset auquel Gregorios III ajoute un mot « pour que vous vous aimiez » et paraphrase Saint-Jean (13,35) : « C'est à cela que tous connaîtront que vous êtes musulmans, si vous avez de l'amour les uns pour les autres. »

Le patriarche continue en soulignant sa douleur et sa tristesse profonde face au monde musulman déchiré, « qui appelle au jihad – qui n’est pas un jihad – qui émet des fatwa qui ne sont pas des fatwa… priant Dieu d’ancrer la foi vivante dans le cœur des musulmans… nous avons besoin de cette foi dans notre monde arabe pour quelles soient notre charte. Charte de notre unité arabe, de l’unité inter-musulmane, islamo-chrétienne face aux défis tragiques qui se lèvent contre nous. »

« Notre union doit être arabe ; la solution de nos crises doit être une solution arabe ; notre paix doit être une paix arabe. Notre passé et notre aujourd’hui sont un et l’un ne peut y être sans l’autre et nul ne peut se prévaloir sur l’autre. Notre avenir et l’avenir de nos jeunes est un ! ‘… œuvrez, car Allah va voir votre œuvre…’ » (Al-Tawba, 105)

« Nous, Chrétiens arabes, nous allons accompagner votre jeun par la prière, le jeun, la solidarité… pour que Dieu ‘ le tout et très miséricordieux, celui qui entend toute chose, qui pardonne et exauce nos prières ramène au monde arabe la paix, la sécurité, la stabilité et la prospérité, la tranquillité et le pardon, la réconciliation et l’amour ’ »